Une maison intelligente, comment faire ?

La maison intelligente est le synonyme de maison domotique. On en entend toujours parler depuis plusieurs années déjà sans savoir réellement de quoi il en retourne. Une maison intelligente peut se construire petit à petit. Si vous voulez construire une maison domotique ou rendre votre maison actuelle intelligente, ce n’est pas trop tard. C’est tout à fait possible. Retrouvez ici quelques directives qui peuvent vous aider.

La maison intelligente et les objets connectés

Pour mettre en place une maison intelligente, il faut l’accessoiriser d’objets connectés. D’ailleurs, la maison connectée peut même être prise pour synonyme de maison intelligente. En quelque sorte, plus il y a d’objets connectés dans la maison, plus celle-ci est intelligente. Mais comment cela marche dans la réalité ?

Ce qu’il faut comprendre c’est que les objets connectés sont des objets qui sont connectés entre eux, mais également connectés à ce qu’on appelle un box domotique. Le box domotique est le centre qui gère tous les objets connectés. Les objets connectés dont il est question peuvent se connecter de plusieurs façons. Les moyens les plus utilisés sont le Bluetooth et la connexion Wi-Fi de votre réseau local. Il faut également noter que certaines marques développent leur propre protocole. Mais quoi qu’il en soit, il s’agit toujours de communication radio.

À la base, les objets connectés ne sont rien d’autre que des capteurs. Ces capteurs ont pour rôle de recueillir des informations pour les faire traiter par le box domotique qui enverra les commandes appropriées. C’est le cas par exemple d’un thermostat qui perçoit la température dans une salle. Il envoie les données au box domotique, si vous avez programmé votre chauffage pour qu’il démarre/s’arrête ou s’ajuster selon quelques paramètres précis, le box fera exécuter la tâche à l’unité de chauffage concerné.

Tous les appareils et les objets connectés que vous installerez dans votre maison fonctionnent à peu près selon le principe décrit dans le précédent exemple. C’est juste que certains d’entre eux seront plus sophistiqués que d’autres et leurs utilités seront plus ou moins justifiées. D’autres objets connectés sont juste de pures fioritures.

Les trois piliers d’une maison intelligente

La domotique de la maison touche 3 secteurs en particulier. Il y a l’environnement du domicile. Celui-ci est plutôt lié au confort de l’habitation. Afin d’accessoiriser votre maison pour la rendre intelligente, vous pouvez commencer par l’incontournable assistant vocal. Commander l’éclairage, avoir des infos sur la météo, les actualités… beaucoup de taches peuvent se commander via un assistant vocal. En fait, tout peut être construit autour de l’assistant vocal.

Presque tous les objets connectés de la maison peuvent être commandés verbalement. Vous pouvez alors ajouter les thermostats intelligents, les prises connectées et les différents capteurs. L’éclairage est un point important dans une maison. Mais au-delà de cela, la domotique peut également vous aider à gérer le chauffage de la maison afin de faire des économies d’énergie. Une maison intelligente bien équipée est à même de gérer tout ce qui concerne les sanitaires.

Enfin, le troisième pilier de la maison intelligente est la sécurité. Vous pouvez par exemple penser à la serrure intelligente ou encore la sonnette à détecteur de mouvement. Pour optimiser la sécurité à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, vous pouvez installer des caméras de sécurité intelligentes. Celles-ci sont connectées et vous pouvez les gérer via votre smartphone partout où vous êtes.


Comments are closed.